Le Blog de Charles Kabuya

CRIME SANS CHÂTIMENT ET MORT SANS SÉPULTURE...

 

IMG_20191020_134612.jpg

 

La tragédie de Lumumba ou le crime fondateur de la nation congolaise...


S'il est un crime politique qui a marqué plus d'une génération d'africains, c'est l'assassinat du tout premier chef du gouvernement congolais qui intervint quelques mois après l'indépendance de l'ex colonie belge.

 

 

Cependant, au-delà de l'indignation que cet acte avait suscité dans le monde, ce qui est abominable dans la tragédie de Lumumba et ses compagnons, c'est que personne n'a jamais payé pour ces crimes. Au contraire ceux qui les commirent se retrouvèrent quelques temps après dans les hautes institutions du pays, y compris les officiers belges ayant commandé le peloton d'exécution. Ils furent récupérés comme conseillers militaires par le pouvoir congolais d'alors. De la même manière la plupart des comploteurs et autres complices de ces assassinats devinrent les nouveaux dirigeants du pays.


Mais ce qui est encore pire c'est que les illustres victimes de ces assassinats n'ont jamais eu droit à une sépulture ni même à une stèle digne de ce nom sur le lieu du crime.
Quand on pense que plus de 40 ans après Cuba fit rapatrier les quelques os qui restaient de Che Guevara pour lui offrir des funérailles nationales, il est clair qu'il y a un fossé de conscience entre nous et d'autres peuples du tiers-monde.


Notre pays vit sur un malentendu historique, sur un terreau d'impunité qui empêche notre terre d'être fertile pour ses enfants qui meurent toujours de faim. Nous devons exorciser nos démons pour nous libérer des entraves psychiques qui nous emprisonnent. Les bantous disent que les morts sans sépulture errent, tourmentés à jamais...


Offrons à Lumumba et à ses compagnons d'infortune une sépulture symbolique, là où leur sang coula, au besoin avec la bribe de mâchoire de notre héros qu'un criminel belge avait exhibée à la télévision dans l'indifférence totale de la nation.


Tel est mon plaidoyer pour ces infortunés dont la portée du sort ne semble pas avoir été saisie dans sa véritable dimension.


Le martyr de Lumumba est un crime fondateur de la nation congolaise, dans ce sens que le Congo en tant que nation était voué à l'éclatement (ou balkanisation). Sans la bourde qu'à été l'assassinat de Lumumba cette entreprise funeste aurait probablement réussi. Le Katanga aurait eu son indépendance, le Sud-Kasaï également, et d'autres provinces auraient probablement emboîté le pas, notamment le Kivu malgré l'attitude du chef du gouvernement provincial Miruho.


En effet, l'émoi et le tollé mondial provoqués par l'annonce de l'assassinat de Lumumba surprirent les assassins et les comploteurs. La Belgique en tête, la France et les USA étaient prêts au dépeçage du Congo et appuyaient la sécession du Katanga, "partie utile" du pays.


Que l'assassinat eut lieu au Katanga même rendait compliqué l'aboutissement du projet d'appui à la sécession, car il rendait ces nations complices d'un crime qui venait de scandaliser le monde entier, provoquant pour la première fois des bagarres en pleine assemblée générale des Nations unies. L'ONU elle  même était vexée du fait que les prisonniers furent emmenés à l'échafaud à son nez et à sa barbe alors que sa mission de l'époque, l'Onuc, se trouvait au Congo avec des troupes armées (comme la Monusco aujourd'hui).


C'est ainsi que les comploteurs et assassins reculèrent tout penauds et ils enclenchèrent plus tard la solution du coup d'état de Mobutu pour continuer à contrôler un Congo cette fois-ci uni.


Comme on le voit, le martyr de Lumumba avait surtout permis de contrecarrer les plans diaboliques qui visaient la partition de notre pays. Effrayés par leur propre acte et sous-estimant l'aura du personnage qu'ils venaient d'occire, ils abandonnèrent leurs projets sous la pression des pays non-alignés et des mouvements de gauche du monde entier.


Nous devons à ce martyr notre unité et le fait d'avoir survécu aux velléités de la même nature qui continuent jusqu'à ce jour. Nous lui devons également la notoriété de notre pays, devenu à l'époque le symbole de la lutte contre le colonialisme, dont moult combattants de la liberté s'inspirèrent.


C'est pourquoi notre nation doit une sépulture à Lumumba pour conjurer ce malentendu historique qui pèse sur nos consciences. Son martyr a une stupéfiante corrélation avec une métaphore très bien connue des chrétiens : le don de sa vie pour sauver son peuple...

 

Aussi, pour conclure ce plaidoyer je clame en leur mémoire "La ballade des pendus", Poème de François Villon (1489) :

 

Frères humains qui après nous vivez,
N'ayez vos cœurs contre nous endurcis,

Car, si pitié de nous pauvres avez,

Dieu en aura plus tôt de vous merci.

 

Vous nous voyez attachés ici, cinq, six :
Quant à notre chair, que trop nous avons nourrie,
Elle est depuis longtemps dévorée et pourrie,
Et nous, les os, devenons cendre et poudre.


De notre malheur, que personne ne se moque,

Mais priez Dieu que tous nous veuille absoudre!

 

Si frères nous vous clamons, n'en devez vous avoir dédain, quoi que nous fûmes occis par justice...des hommes.

Toutefois vous savez
Que tous les hommes n'ont pas le sens bien rassis.

 

Excusez-nous, puisque nous sommes morts,
Auprès du fils de la Vierge Marie,
De façon Que sa grâce ne soit pas pour nous tarie,
Nous préservant de l'infernale foudre.

 

Nous sommes morts, que nul ne nous tourmente,
Mais priez Dieu que tous nous veuille absoudre!

 

La pluie nous a lessivés et lavés
Et le soleil desséchés et noircis;
Pies, corbeaux nous ont les yeux crevés,
Et arraché la barbe et les sourcils.
Jamais nul temps nous ne sommes assis;

 

De ci de là, comme le vent varie,
À son plaisir sans cesser nous charrie,
Plus becquetés d'oiseaux que des dés à coudre.

 

Ne soyez donc de notre confrérie,
Mais priez Dieu que tous nous veuille absoudre!

 

Prince Jésus qui sur tous a maîtrise,
Gardez qu'Enfer n'ait sur nous seigneurie :
Avec lui n'avons à faire, ni à solder.


Hommes, ici pas de moquerie,

Mais priez Dieu que tous nous veuille absoudre.

 

Me Charles KABUYA



20/10/2019
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 122 autres membres