Le Blog de Charles Kabuya

POURQUOI JE N'AI PAS PARTICIPE A LA MANIF DU 19 FEVRIER 2011 . Réponse à Van den Tiness

 

Mon absence à la manif n'est pas un oubli. En fait, je trouve qu'il y a trop d'amalgames dans le discours des organisateurs. OUI pour demander un changement de leadership au Congo, NON à la xénophobie et aux propos orduriers. En tant qu'intéllectuels et en tant que démocrates, on devrait ne pas cautionner les insultes viles, les violences verbales ou les attitudes vulgaires. Je réfuse de me mêler aux personnes qui tiennent des propos orduriers, usent de l'intimidation sur ceux qui ne sont pas tout à fait sur la même ligne qu'eux et ont recours à la violence physique. Et en définitive tout cela contribue à donner une très mauvaise image des congolais. 

 

S'il s'agit d'exiger le départ de Joseph Kabila uniquement parce qu'il serait "rwandais", je ne souscris pas à une telle démarche qui projette notre pays vers un avenir malsain et lugubre (voilà où en est la Côte d'Ivoire avec son ivoirité...) De plus, il ne faudrait pas que le cas Kabila fasse jurisprudence, car sinon nos enfants nés dans la diaspora connaîtront le même problème plus tard (mise en cause de leurs origines car nés à l'étranger avec peut-être un des parents non-congolais etc...)

 

Aujourd'hui nos compatriotes originaires de l'est du pays sont systématiquement suspectés d'origine douteuse (voir le cas Kamerhe), alors que les congolais de l'ouest ne pâtissent d'aucune suspicion quand bien même ils auraient de la parenté en Centrafrique (cas des ngbandi) ou au Congo brazza (cas des bateke ou des bakongo...) Le risque c'est de voir les compatriotes de l'est, à force d'humiliations, opter pour un avenir séparé. C'est ce que justement le pouvoir rwandais espère. Il nous laisse nous enfoncer dans cette bêtise de la xénophobie jusqu'à ce qu'un jour l'irréparable soit commis (massacre des tutsis par exemple), ainsi il prendra le monde entier à témoin pour s'emparer d'une partie du territoire afin de "protèger" les populations victimes de la haine des "congolais"... Jusqu'ici nous nous montrons plus bêtes que les stratèges de Kigali qui attendent que les congolais s'entre-déchirent et que l'espace politique congolais soit inintélligible à l'étranger grâce à l'action de la diaspora...

 

Voilà mon analyse, et ce pourquoi je refuse de tomber dans ce piège...

 

Une dernière chose, cette diaspora n'est pas représentative du congo, ce ne sont que des kinois (comme toi et moi...)



20/02/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 72 autres membres