Le Blog de Charles Kabuya

MON SENTIMENT SUR LA NOMINATION DU CABINET DE FÉLIX TSHISEKEDI

Screenshot_20170910-051954.jpg


J'ai eu des réserves sur l'authenticité du document portant nomination des membres du cabinet de Félix Tshisekedi. Mes réserves sont motivées par le caractère grotesque du libellé même de ce document et de sa présentation. Notamment sur le fait de souligner le pouvoir discrétionnaire de son signataire et l'insistance sur les supposées compétences des personnes pour justifier leurs nominations. Cela donne une impression factice de vouloir prévenir les probables étonnements que celles-ci pourraient susciter.

 

Si le document est effectivement authentique comme cela semble être le cas, j'estime que l'homme politique Félix Tshisekedi est mal entouré et mal conseillé. Contrairement à ce qu'il pense peut-être, il n'a pas autour de lui des conseillers avisés. Un seul exemple, faire allusion à un pouvoir discrétionnaire dans un mouvement politique défendant la démocratie est pour le moins incongru.

 

Concernant la polémique suscitée sur les réseaux sociaux congolais, je ne pense pas un instant que Félix Tshisekedi soit tribaliste, l'histoire et le combat de l'Udps le lui interdisent. Mais simplement, la politique est faite d'amitiés, de proximité et de confiance. Et on a souvent besoin de récompenser les fidélités. Il se trouve malheureusement que dans notre pays ceux qui vous suivent le plus fidèlement sont souvent de la même obédience régionale. On le voit dans presque tous les partis politiques, du Palu à l'Unc, en passant par les petits partis à ancrage communautaire. Il appartient à l'homme politique qui a des ambitions nationales de savoir faire la part des choses en recourant à un dosage pertinent de tous les paramètres géopolitiques et en tenant compte des évolutions récentes d'une société où les femmes ont désormais une place aussi prépondérante que celle des hommes. D'ailleurs la législation congolaise s'en est emparée.

 

De ce point de vue, le document en cause semble dénoter un réel manque de sens politique et beaucoup d'amateurisme dans l'entourage de Félix Tshisekedi. Cela lui porte préjudice et écorne son image nationale dans une période de tensions extrêmes où des réflexes tribaux refont surface.

 

Subsidiairement, je voudrai rappeler que beaucoup de congolais ont des indignations sélectives, ce qui amène un doute sur leur sincérité et des interrogations sur leurs motivations réelles dans la stigmatisation de leurs adversaires. En effet, la composition de plusieurs ministères a une coloration ethnique, dans les grandes entreprises du portefeuille de l'état les recrutements et les nominations favorisent les coteries ethniques. Et il y a quelques années on a vu des primatures bondées d'originaires des mêmes provinces sans que les indignés actuels qui accusent à tout va ne soient gênés en quoi que ce soit...

 

Au vu de ce document qui pêche par amateurisme, je pense sincèrement que Félix Tshisekedi a manqué de tact politique dans un contexte tendu, d'autant plus qu'il affiche des ambitions nationales.
Mais je suis surtout très inquiet de la montée des réflexes tribaux qui constituent un danger pour la cohésion nationale. La stigmatisation qui est faite à cause d'un simple document interne porte des relents nauséabonds...



10/09/2017
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 73 autres membres