Le Blog de Charles Kabuya

LA HAINE NOUS PERDRA...

lumumba.jpg

 

Plusieurs amis étrangers qui s'intéressent à notre pays m'ont écrit pour les aider à y voir clair dans la politique congolaise. En parcourant les réseaux sociaux, ils sont sidérés par le degré de haine qui se déverse tous azimuts.

 

Au sein de la classe politique par exemple, Vital Kamhere est insulté à longueur de journées par certains qui vont même jusqu'à remettre en question ses origines; d'autres n'hésitent pas à s'en prendre bassement au monument de l'opposition congolaise qu'est Étienne Tshisekedi, ignorant que c'est son obstination sacrificielle qui a permis l'émergence du pluralisme démocratique dans notre pays; quant à Joseph Kabila, la haine à son encontre est essentiellement irrationnelle, même si beaucoup de maladresses de son entourage lui valent aujourd'hui d'être largement houspillé. Des ténors comme Kengo sont fréquemment attaqués sur leur passé mobutiste, voire en dessous de la ceinture sur leurs origines. Même un homme en vue comme Moïse Katumbi ( le gouverneur du Katanga), fait également l'objet de persiflages haineux de la part de certains etc... Bref, personne n'échappe au rouleau compresseur de la haine entre congolais.

 

Cette haine fuse dans tous les sens et la diaspora en est le relais principal grâce aux réseaux sociaux. On dira que c'est cela l'apprentissage de la démocratie. Mais j'ai plutôt l'impression que dans cette gestation de la démocratie à la congolaise, nous sommes comme ces bébés requins qui se bouffent dans le ventre de leur mère, et c'est le plus cruel d'entre eux qui naitra après avoir dévoré tous ses frères et soeurs. Aujourd'hui il est difficile de citer un seul homme politique congolais qui échappe à cette déferlante de haine. Le congolais n'est jamais plus motivé que lorsqu'il exprime sa haine, alors son imagination décuple...

 

Les ennemis du Congo n'ont qu'à attendre que nos déchirements explosent notre pays. Ils n'auront plus qu'à ramasser les parties les plus juteuses. N'oublions pas que Hillary Clinton, l'amie intime de Paul Kagame, risque de succéder à Obama prochainement, et les plans de balkanisation de notre pays auront le vent en poupe...

 

Avec cette attitude haineuse et suicidaire, nous laisseront peut être aux générations futures le soin de reconstituer le puzzle...
Que la providence veille sur le Congo.



09/02/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 73 autres membres