Le Blog de Charles Kabuya

JE SUIS KINOIS, MAIS JE ME SOIGNE...

cs-01-17_web_grde1.jpg

 

Il n'est un secret pour personne que, s'agissant des commentaires sur la politique ou sur les faits de société en RDC, les personnes qui s'illustrent le plus par la vulgarité et la bassesse sont les kinois (ou la diaspora kinoise). Les insultes les plus viles, le manque de civilité, l'intolérance, et surtout l'ignorance de ce qu'est la RDC dans sa diversité culturelle conduisent parfois à des amalgames qui peuvent braquer nos compatriotes originaires de certaines provinces.

Je suis moi-même kinois, mais je dois reconnaître que la mauvaise réputation des congolais à l'étranger est surtout le fait des kinois, car étant nombreux à avoir la facilité de se rendre dans les pays occidentaux. L'exportation des comportements inciviques voire immoraux a contribué à ternir notre image. D'autant plus que les réseaux sociaux permettent d'étaler aux yeux du monde entier cette face peu reluisante de notre communauté.

Léopoldville (Kinshasa) fut la ville du "melting pot" des ethnies du Congo à l'époque coloniale. Les personnes qui quittaient leurs communautés tribales, où régnait un certain ordre ancestral, pouvaient se débarrasser des valeurs fondamentales en arrivant à Kinshasa, loin du regard désapprobateur des anciens. On s'encanaillait volontiers, surtout à cause de l'attrait des lumières, les nombreux bars etc...

On n'aime tous "Kin la belle", son ambiance fait fantasmer de Brazzaville à Abidjan, mais la culture urbaine débridée qui s'est développée depuis la deuxième république jusqu'à nos jours a donné ce côté déplorable qui traduit un vrai malaise sociétal. En Afrique, toutes les grandes villes qui se développent connaissent ce phénomène de diffusion des anti-valeurs, à cause notamment de la promiscuité et de la pauvreté. Mais à Kinshasa cette face obscure tend à devenir la carte d'identité de beaucoup de kinois à l'étranger...

Sans un renforcement des structures éducatives, et de prise en charge de la jeunesse, les générations se cloneront encore longtemps.
Mais ne dit-on pas que Kinshasa n'est pas le Congo...?



19/02/2014
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 73 autres membres