Le Blog de Charles Kabuya

DÉCRYPTAGE DU RAPPORT FINAL DU CONCLAVE DE BRUXELLES

 20160610_105221.jpg


Sur le point numéro 3 du rapport final du Conclave de Bruxelles, les participants demandent le renforcement de la facilitation du dialogue par un panel composé de l'Union européenne, càd la Belgique qui y est en charge du dossier Rdc; de l'OIF, càd la France et le Canada; et des USA. Ce serait la soit-disant communauté internationale désintéressée...


Or les Nations Unies et l'Union africaine sont déjà impliquées dans ce dossier, ce qui est suffisant et légitime.

 

Finalement les Usa et la Belgique ont réussi à s'inviter officiellement en "convainquant" nos conclavistes d'imposer leur présence dans les pourparlers congolais. Ceci a été probablement facilité par la tenue du Conclave à Bruxelles où les contacts ont pu être discrets...

 

Plus grave, il y est dit qu'en cas de blocage lors des discussions avec le facilitateur de l'Union africaine, le chef du panel (qui pourra être américain, belge ou français) pourra convoquer les représentants du pouvoir et de l'opposition pour une médiation...

 

La satisfaction des conclavistes vient du fait que cette disposition permet aux occidentaux de se substituer à l'opposition congolaise et de prendre le relais dans les pourparlers pour traiter directement avec le pouvoir sur la question de l'alternance. Ce faisant les signataires se mettent volontairement sous le parapluie d'un occident qui a toujours voulu contrôler l'avenir de ce pays, et à qui ils devront se soumettre une fois parvenus au pouvoir par ce truchement.

 

Ceux qui ont accepté ce paragraphe n'ont aucune dignité. La RDC est probablement le seul pays africain à qui on peut infliger une telle humiliation...



10/06/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 72 autres membres