Le Blog de Charles Kabuya

DARWINISME À LA CONGOLAISE (Adaptation de l'espèce aux réalités de son milieu de vie)

20140405_004906 3.jpg

Dernièrement j'étais allé voir mon coiffeur de Kinshasa en début de soirée. Je lui reste fidèle car il sait ce que je veux et peut me coiffer les yeux fermés. Heu... les "yeux fermés" c'est une façon de parler, car à peine suis - je arrivé au salon de coiffure que l'électricité est coupée dans le quartier (le fameux délestage auquel sont habitués les kinois).

Il m'informe que le groupe électrogène de secours est en panne. Alors que je m'apprêtais à m'en aller, il m'affirme qu'il peut me coiffer à la lumière d'une torche électrique. Je suis dubitatif, mais il insiste tant et si bien que je finis par céder.

Avec un brin d'appréhension, je l'ai regardé fixer sur sa tête un casque muni d'une puissante torche (comme celui des mineurs) et commencer à me coiffer. J'avais peur qu'il ne me taillade l'oreille, mais finalement il y a eu plus de peur que de mal. Ne pouvant pas apprécier le résultat dans la pénombre de son miroir, j'ai sauté dans ma voiture et foncé à la maison pour vérifier qu'il ne m'avait pas raté. J'angoissais à l'idée d'avoir une tête d'extraterrestre.

Et là, croyez moi ou pas, il m'avait réussi encore mieux que d'habitude... 
Comme quoi l'espèce kinoise s'est adaptée à ses conditions de vie. Une fois de plus Darwin n'a pas menti... ;-)



11/04/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 73 autres membres